Tous nos transporteurs assurent la livraison ✅

FIST ANAL ET PASSAGE À L’ACTE

FIST ANAL ET PASSAGE À L’ACTE

Pour en revenir au poing anal, c'est une technique qui demande beaucoup de réflexion. Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous recommande de lire mon billet sur les bonnes techniques de pêche. Cependant, vous pouvez en apprendre davantage sur les dangers du handballing (fisting anal) en lisant la page sur le handballing (fisting anal). Pour réussir un scénario de fisting anal, les deux parties doivent se parler franchement et honnêtement tout en écoutant ce que l'autre a à dire. Dans l'acte de fisting anal, c'est crucial !

LE FIST ANAL : SAVOIR S'ARRÊTER

Lorsque les hommes ignorent leur instinct et continuent le fisting anal alors qu'ils ne sont pas totalement à l'aise avec ce qui se passe dans leur corps, ils se retrouvent souvent dans un scénario désagréable. Des sensations inhabituelles et désagréables peuvent provoquer de l'anxiété et du stress.

Si vous vous trouvez dans une position inconfortable, il n'y a rien de mal à demander une pause ou même à mettre complètement fin à l'acte. Si la personne qui fiste son partenaire estime que c'est dans l'intérêt de la personne fistée, elle devrait être libre de mettre fin à la séance. Ils ont la meilleure perspective des choses et des difficultés potentielles. Si l'un des partenaires est mal à l'aise, aucun ne doit consentir à poursuivre la séance de fist anal.

LE POING ANAL ET LE MOMENT

Il est également essentiel de comprendre quel est le moment optimal pour commencer le fist. Avant de commencer le processus de fist anal, la personne qui se fait fister peut souhaiter que son anus soit stimulé pendant un long moment. Si l'élargissement des sphincters peut être agréable, d'autres personnes aiment y aller plus fort pour sentir la main les pénétrer rapidement. Par conséquent, vous devriez en parler à votre conjoint à l'avance. Écoutez votre conjoint s'il vous dit d'y aller lentement ou d'un seul coup.

SUCCÈS DU FISTING ANAL

En tant qu'utilisateur de fist, vous ne devez jamais vous excuser de ne pas être capable de prendre toute la main de votre partenaire ou plus. Chaque corps humain est unique, et chaque personne est capable de supporter un niveau de douleur spécifique pendant le fisting. Il faut en tenir compte.

Les capillaires sont assez proches de la surface du côlon, comme je l'ai noté dans mon premier message sur le sujet. L'une de vos principales considérations doit toujours être la présence de sang. Même si le fististuriste souhaite poursuivre la séance, s'il observe une couleur rose pâle dans les fluides du traitement, il doit pouvoir prévoir une pause d'au moins 20 minutes. Comme les capillaires guérissent rapidement, la séance de fist anal peut être poursuivie par la suite.

Si le partenaire qui effectue le fist anal détecte du sang rouge, il doit cesser immédiatement la séance de fist anal et informer respectueusement le fististe que la séance est terminée. Même si le receveur du poing indique qu'il est capable de continuer, il est préférable d'arrêter pour le bien des deux parties.

LA MANIPULATION ET LE FIST ANAL

N'oubliez pas que le fisting anal est un sport très raffiné. La personne qui reçoit le poing peut ressentir des sensations fortes au moindre mouvement de votre main. Allez-y doucement au début, surtout pour les nouveaux venus et au début d'une séance de fist anal. Laissez votre main explorer le paysage de manière détendue. Dites à l'avance à votre partenaire si vous voulez faire le tour complet.

Il n'est pas agréable d'être surpris ! Le premier individu est conscient de la composition de ses organes internes. Placez votre main dans la direction du côlon pour obtenir les meilleurs résultats. Il sait aussi s'il a besoin d'un sextoy pour l'aider à s'ouvrir ou s'il préfère commencer par là avant de passer à autre chose. Il suffit de le lui demander !

Si l'on vous demande de retirer votre main, faites-le doucement. Ce sont des émotions assez intenses ! Respectez votre conjoint tout en maintenant une communication ouverte. Il s'agit d'un acte très personnel.

LA SÉANCE DE FIST ANAL TOUCHE À SA FIN

N'arrêtez pas une séance de fist anal en plein milieu. Il est possible que la personne qui reçoit le poing ait éjaculé ou ait eu un orgasme complet. Ses endorphines continueront d'affluer. Permettez-lui de retrouver son calme et de revenir à son état physique normal. Assistez-le dans sa rééducation. À bien des égards, le fisting anal est un acte très puissant. Un individu fisté peut même avoir des vertiges à la fin de l'exercice. Prenez soin d'eux.

UNE DERNIÈRE RÉFLEXION SUR LE FISTING ANAL

Quelques mots sur le fisting anal ! Le fisting anal ne doit jamais être pratiqué sous l'influence de drogues ou d'alcool. On peut aussi utiliser des stimulants comme le Viagra ou le poppers. Vous perdez certaines sensations et n'êtes pas conscient des dangers potentiels. Faites attention !

Laissez un commentaire

Effectuez une recherche

Panier